Le karaté

Le karaté peut être décrit aussi bien comme un art martial ou comme une méthode de combat, utilisant un grande diversité de techniques: blocages, attaques, esquives, projections et clés.

Le karaté est un des plus dynamiques de tous les arts martiaux. Un karatéka bien entraîné est capable de coordonner parfaitement son corps et son esprit, ce qui lui permet de contrôler sa puissance physique à son gré. Cependant la force physique ne fait pas obligatoirement un bon karatéka.

Au contraire, c’est plutôt sa capacité à maîtriser et coordonner son corps et son esprit qui assure un bon niveau. Les bénéfices du karaté sont nombreux dans la vie d’un homme moderne. Au quotidien, nous avons tendance à oublier l’utilité de l’exercice physique et mental. La pratique du karaté fortifie le corps, développe la coordination, accélère les réflexes et augmente la vigueur. Le karaté est une activité pour laquelle l’âge n’est pas un obstacle.
La pratique du karaté est divisé en trois aspects: le kihon (les éléments essentiels), le kata (la forme) et le kumite (entraînement/combat à deux).

“KARA” signifiant “vide”

“TE” signifiant “main”

“DO” signifiant “voie”

En ajoutant le suffixe “do” (“la voie”), soit karaté-do, cela implique que le karaté est un style de vie qui va bien au-delà des seules applications de self-defense. Dans le karaté-do traditionnel tel que nous le pratiquons, nous devons toujours garder à l’esprit que le véritable adversaire, c’est soi-même.

Le fondateur du karaté Shotokan Gichin Funakoshi disait que l’esprit et la technique ne font qu’un dans le véritable karaté. Nous devons donc nous efforcer de faire de nos techniques physiques le reflet de notre esprit et d’améliorer notre esprit par la compréhension de l’essence des techniques physiques.

En améliorant notre entraînement , nous améliorons notre esprit et notre mentalité. Par exemple, éliminer les mouvements indécis et faibles dans notre karaté peut nous aider à éliminer les faiblesses et hésitations de notre esprit et inversement.

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *