Shotokan Ohshima dojo

Le dojo

La salle d’entraînement appelée dojo, se décompose en deux idéogrammes Dō et Jō :

  • Do est la voie
  • Jo est le lieu.

Le dojo est donc le lieu où l’on recherche la voie.

Il est associé à un code d’éthique appelé le Dojo Kun qui définit les valeurs nécessaires pour l’entraînement physique et philosophique au karaté. Il se définit comme étant l’énumération des règles (Kaisetsu) en usage dans un Dojo de karaté pour une attitude (Shisei) juste, tout au long de la progression.

Dojo Kun
Dojo Kun – Gichin Funakoshi

La conduite des pratiquants de karaté Shotokan est géré par ces règles et par 20 préceptes du karaté, le Niju Kun, écrit par Gichin Funakoshi.

Niju Kun - calligraphie
Niju Kun

Le dojo, c’est l’endroit où l’enseignant partage sa passion et ses connaissances avec ses élèves. De nos jours, la dimension sportive du karaté est parfois privilégiée : il faut marquer des points, gagner des championnats.

L’idée (l’idéal ?) de dépassement de soi à tendance à être le plus souvent remplacée par le besoin de dominer les autres au lieu d’essayer de se développer intérieurement. Au dojo, il faut laisser son “Moi” à la porte.

Le dojo se trouve au Stade / Gymnase Armand Fey (route du Plessis Trévise à Chennevières sur Marne, à la limite du Plessis Trévise et de Champigny sur Marne).

le dojo parquet
Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *