Tsutomu Ohshima Senseï

Tsutomu Ohshima est le fondateur et “Shihan” (instructeur principal) de Shotokan Karate of America et de plusieurs autres organisations Shotokan dans le monde dont France Shotokan, Canada Shotokan, Suisse Shotokan …

Mr. Ohshima est né le 6 août 1930 et dès l’âge de 5 ans est entré dans l’univers discipliné et rigoureux des Arts Martiaux japonais.

S’entraînant quotidiennement, il pratiqua le sumo de 5 à 15 ans, le kendo (“escrime” japonaise) de 8 à 15 ans et le judo de 9 à 13 ans.

L’union réussie de Mr. Ohshima avec le karaté Shotokan commença à l’Université de Waseda (Japon) en 1948 à l’époque où il s’entraîne directement sous la direction du fondateur du style Shotokan Maître Funakoshi et ceci jusqu’en 1953. Son entraînement fut également influencé par des seniors essentiels tels que (par ordre d’ancienneté) :

Les Seniors Egami, Kamata-Watanabe et Okuyama sont d’ailleurs par la suite venus aux Etats-Unis pour observer et enseigner aux membres de SKA avec Mr. Ohshima.

 

Au cours de la promotion “All-Japan Sandan” de 1952, Maître Funakoshi a personnellement remis à Mr. Ohshima son sandan (troisième degré de la ceinture noire), en l’honorant du plus haut score parmi tous les participants. Ainsi en 1952 il est devenu le Capitaine du club de Karaté de l’université de Waseda, travaillant directement avec Maître Funakoshi.

 

En 1952 également, Mr. Ohshima apporta des changements dans le système d’arbitrage, changements toujours en vigueur dans les compétitions modernes. Cependant pour les karatékas souhaitant participer à ces compétitions, il prévient que cela ne doit absolument pas être vu comme la véritable expression du karaté.

Mr. Ohshima a quitté le Japon en 1955 pour continuer ses études à l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, où, en janvier 1956, il a dirigé son premier entraînement aux Etats-Unis.

En 1957 Mr. Ohshima a reçu son godan (cinquième degré de la ceinture noire) des mains de Maître Funakoshi, ce grade est le plus haut décerné par Maître Funakoshi et toujours le plus haut atteignable à France Shotokan et toutes les organisations Shotokan dans le monde.

Quelques années plus tard, il est venu en Europe et plus particulièrement en France où en 1962, il dirige des cours à la montagne Ste Geneviève à Paris. Il forme ainsi les pionniers du karaté en France (dont Jacques Dupré) et les premiers cadres de la fédération de Karaté à l’époque section de la fédération française de judo.

Plus de photos de Ohshima Sensei sur Shotokan Karate Magazine

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *